Bienvenue sur ClaireESCALA.com ! Si tu es nouveau ici, tu voudras sans doute lire le guide ultime « Comment se libérer du temps (même si on a une vie pro et perso chargée) » pour moins de stress et plus de liberté dans ta vie : clique ici pour télécharger le guide GRATUITEMENT !

Cela devait finir par arriver.

 

Tu dois admettre l’affreuse réalité : tu n’as pas le temps de t’arrêter, et tu es toujours et encore stressé au quotidien.

 

Avoue-le : tu le savais depuis longtemps.

 

La quantité de travail, le surmenage, les soucis familiaux et toutes ces tâches administratives t’avaient déjà mis la puce à l’oreille et n’allaient pas s’évaporer du jour au lendemain comme par magie. Ton entourage et ton état de santé te l’ont simplement confirmé, avec la brutale impression de ne plus avoir pied et un énième conflit.

 

En ce moment même, quelque part, quelqu’un a la tête entre les mains, vautré dans son canapé, et se demande comment se sortir de cette situation de stress permanent.

 

Cela donne envie de boire une vodka cul-sec, d’aller se coucher, et qu’on ne te parle plus jamais de zénitude ni de rêves d’indépendance et de richesse.

 

C’est l’heure de la Grande Décision : dois-tu encore continuer à vivre dans ce stress permanent au cas où ta to-do list s’amoindrisse comme par enchantement ? Dois-tu suivre une formation de gestion du temps ? Ou dois-tu simplement renoncer à ta vie idéale ?

 

Je sais déjà ce que tu vas faire, parce que je suis passée par là.

 

Tu veux que je te le dise ?

 

Je suis quasiment certaine que tu feras un peu des trois. C’est l’instinct de survie. Tu continueras encore un peu à faire les choses inscrites sur ta to-do list et à l’alimenter avec de nouvelles tâches, tu iras sur internet voir ce que tu peux apprendre pour mieux gérer ton temps et ton stress. Puis tu abandonneras tes rêves devant la dure réalité du manque d’amélioration de ton quotidien.

 

Je l’ai fait avec ma vie pendant 20 ans avant de comprendre ce qui ne marchait pas.

 

Ta situation est grave, mais pas désespérée

 

Être stressé est le pire que quelqu’un doive affronter. Parce que ce qui t’a entraîné dans ce stress, ce n’est ni le manque de compassion, ni l’argent.

 

 

Non.

 

 

Si tu es précisément stressé, c’est parce que tu voulais être parfait et gentil avec les autres.

 

 

Tu ne me crois pas ? Regarde :

 

 

Si tu te préoccupes tant de ton apparence, c’est parce que tu veux plaire aux autres.

Si tu travailles tant, c’est parce que tu veux plaire à ton patron.

 

 

Peu de temps libre pour toi, ne jamais dire non, toujours être parfait comme les gens le veulent. Oui, tu voulais plaire, et tout le monde s’en fout et redevient égoïste quand toi tu as besoin d’aide.

 

 

Est-ce terrible ?

 

 

Oui. Carrément angoissant.

 

 

Laisse-moi te montrer comment reprendre consistance.

 

 

Étape 1 : arrête de travailler pour les rêves des autres

 

Je sais, je sais : les gens disent qu’être salarié, rentrer dans une case et se conformer aux normes de la société, ça apporte de la sécurité et ça fait bien. Il faut juste faire avec, il n’y a pas de choix. Patiente juste jusqu’à ta retraite ! Ou pire jusqu’au moment fatidique que l’on te diagnostiquera une maladie grave et quand on te dira « Faites ce que vous aimez. Profitez-en encore le temps qu’il vous reste ».

 

 

La vérité, c’est qu’ils ont tort. Parce que ces gens-là ne comprennent pas comment la vie fonctionne. Si ta vie n’est pas raccord avec tes rêves, ton ambition, les choses que tu aimes, tu le ressens. Et peu importe que ce soit avec un travail bien payé, tu n’arrives pas à te sentir valorisé, accompli et HAPPY.

 

 

Alors, on va te dire de travailler plus pour te faire remarquer par ton patron dans l’espoir d’une augmentation de ton salaire qui au final sera ridicule par rapport aux efforts et sacrifices que cela engendre. C’est ce que prouvent les 6 derniers mois, pas vrai ? Tu es loin de faire l’unanimité au travail et ton entourage se sent délaisser.

 

 

Attention :

 

 

Ne te méprends pas. Oui, le travail est important, et je t’encourage à t’y investir. Mais certainement pas quand ce travail ne te permet pas d’atteindre ta vie idéale.

 

 

Que faire alors ?

 

 

Le secret, c’est que tu dois arrêter de travailler pour les rêves des autres. Ce que tu dois faire en premier, c’est rêver de ce que tu veux vraiment devenir.

 

 

Je vais t’expliquer.

 

 

Il est très probable que tu te dises que ta vie n’est pas ce que tu imagines dans tes rêves. Mais, il est également fort possible que tu ne te sois jamais posé pour découvrir ce que tu veux vraiment.

 

 

Et c’est là la première étape.

 

 

Si tu ne sais pas ce que tu veux réellement comment vas-tu élaborer un plan d’action et mettre en place chaque jour des micro-actions qui te permettent de te rapprocher de ton but ?

 

 

Pareil avec ta vie pro que ta vie perso. Si tu veux vraiment être zen, il faut absolument que tes actions soient alignées avec ce que tu veux vraiment. Tu ne sais pas ce que tu veux vraiment ? ? C’est bien le problème, et ta première priorité.

 

 

Au lieu de travailler et d’agir pour les autres, pour combler leurs demandes, consacre-toi à une chose. Découvrir ce que tu veux vraiment être, ce où tu excelles.

 

 

Réfléchis à tes talents, à ce que tu aimes / à ce que tu aimes faire, aux personnes que tu admires. Trouve le point commun entre ces choses, ce qui te fait vibrer. Bref, deviens conscient de ce que tu veux. Rien d’autre.

 

 

Petit à petit, tu vas apprendre à mieux te connaître, à développer ton intuition. Oh, je sais, certains vont te critiquer parce que tu essayes de sortir des sentiers battus. Mais, c’est toi seul qui sais ce que tu veux vraiment faire.

 

 

Cela marche. J’ai créé mon credo personnel qui rassemble ce que je veux réellement. Il suffit que je le relise, pour me remotiver et commencer à réfléchir à comment me rapprocher de mes buts aujourd’hui, là ici et maintenant.

 

 

Je te promets que lorsque tu sais exactement ce que tu veux, cela aide. Ça te donne la direction et ça te permet de passer à la deuxième étape.

 

 

Étape 2 : tu procrastines, alors apprends à agir

 

Je sais que je suis dur avec toi. Mais c’est parce que c’est une question de vie ou de mort par rapport à la réussite de ta vie.

 

 

Écoute. Tu auras beau tourner le problème dans tous les sens, au final, il n’y a qu’une seule réponse possible.

 

 

On ne progresse dans sa vie que lorsque l’on sort de sa zone de confort et qu’on ose agir. Point final.

 

 

Et ce qui est dommage pour toi, c’est que s’il n’y a pas d’actions concrètes au sein d’un plan précis, rien ne se passe, rien n’arrive.

 

 

Désespérant ?

 

 

Oui.

 

 

Sauf si tu agis au quotidien pour tes objectifs et tes rêves. Sauf si tu es capable de les mener à bien, de suivre ta voie, et de lâcher-prise pour être inspiré.

 

 

Si tu y arrives, je te garantis que tu auras moins de stress, plus de motivation, plus de résultats et de nouvelles idées pour continuer.

 

 

Ce n’est pas si difficile à faire.

 

 

Aujourd’hui, j’ai un travail épanouissant, et je sais mettre un coup de cravache. Et pour cela, il n’y a qu’une seule solution.

 

 

L’action.

 

 

Si tu agis, le monde des possibles s’ouvre et tu atteindras tes rêves. Tes actions seront alignées avec ta mission au lieu de répondre aux demandes des autres.

 

 

La vie te sourira.

 

 

Agir efficacement et « zen-ment », c’est être intuitif, attentif à tes besoins. C’est accepter tes doutes, tes angoisses et tes peurs : les accepter et les surmonter ou les contourner.

 

 

Je vais te raconter une histoire qui va t’aider à comprendre ce que c’est.

 

 

En 2016, je réfléchissais à monter ma première boite. Tout était compliqué. Je n’arrivais pas à prendre de décisions. Quelle était la meilleure chose à faire ? Il y avait pour toutes les options des « pour » et des « contre ». J’étais donc dans l’impossibilité de me décider et donc d’agir.

 

 

Ma coach m’a alors dit : « Le plus important ce n’est pas de prendre la meilleure décision, mais de faire une petite action qui te rapproche de ton but ».

 

 

C’est exactement ce discours dont j’avais besoin.

 

 

Ce qui m’a surtout aidé, c’est quelqu’un qui comprenne mes peurs, et comme le quotidien est difficile. Quelqu’un qui me dise « Je ne sais pas quelle est la meilleure solution, mais je suis certaine que le plus important c’est que tu fasses un petit pas, toute de suite ».

 

 

Ce discours, c’est un révélateur.

 

 

Voilà ce que nous devons tous choisir de faire.

 

 

Si notre action nous fait avancer, c’est gagné.

 

 

Alors, passe à l’action, tu te le dois. Réfléchis à un tout petit truc à faire là dès que tu auras fini de lire cet article et qui t’amènera vers tes rêves, vers plus de zénitude.

 

 

Pense à la fable du lièvre et de la tortue : ne sois ni l’un ni l’autre mais les deux à la fois : agis bien et sur la durée.

 

 

C’est énormément de travail, mais c’est ce qui fait la différence entre travailler pour les rêves des autres et travailler pour ses propres rêves. Si tu veux être zen, tu n’as pas le choix. C’est seulement en alignant tes envies et besoins avec tes actions que tu trouveras la paix intérieure.

 

 

Voyons ce que tu dois faire quand tu commences à agir avec un plan clair et des micro-actions précises.

 

 

Étape 3 : Simplifie-toi la vie

 

Tu te souviens de la première étape, rêvez et créer tes objectifs ?

 

 

Maintenant que tu sais mieux ce à quoi tu aspires et que tu dois rester en mouvement vers ce but avec des actions au quotidien, demande-toi quelle est la façon la plus simple pour y accéder.

 

 

Un résultat qui sera exceptionnel provient d’une action alignée avec tes rêves et … qui est simple.

 

 

Vois ton projet comme une randonnée : veux-tu prendre le sentier large, fleurie et qui sent bon ou tracer toi-même ton chemin en rampant sous les ronces ?

 

 

En fait, j’ai essayé les deux, au sens abstrait (avec mes projets) mais aussi au sens concret (pendant une excursion au Pérou). Ben, c’est sûr, le sentier large, bien tracé et agréable, c’est mon favori !

 

 

Et maintenant, tu te le dois : simplifie ta vie et apprécie-en chaque instant !

 

 

Étape 4 : applique la méthode R.A.S. (Rêver – Agir – Simplifier) au quotidien

 

Tu comprends ton erreur ? C’est la même que 98% des gens. Tu t’es précipité à travailler pour les rêves des autres, alors qu’en fait c’est une des dernières choses que tu dois faire.

 

Maintenant que tu connais tes rêves, tu vas pouvoir agir pour les atteindre en toute simplicité.

 

 

Il ne vous reste qu’une dernière chose à faire. Longue, pénible, indispensable. Désolée.

 

 

Des objectifs clairs, des micro-actions précises. Plusieurs fois par jour, au minimum. Fais-en le maximum. Si tu es un work-alcoholic comme moi, attèle-toi s’y 12 heures par jour.

 

 

Appliquer la méthode R.A.S. : « Rêver – Agir – Simplifier » au quotidien afin d’atteindre la vie paisible et idéale dont tu as besoin pour ne plus être stressé et être hyper zen.

 

Sans effort au quotidien, tu n’y arriveras pas.

 

Parce que j’ose et j’agis de façon massive, et parce que je simplifie au maximum les micro-actions que je prends au quotidien, ma vie s’est transformée en quelques mois et mon stress s’est envolé.

 

Alors, toi aussi : fonce vers ta vie idéale et ne procrastine pas en pensant à tout le stress qui t’entoure. Rêve, agis et simplifie pour prendre ton envol vers la zénitude !

 

Tu verras.

 

Tu voulais devenir plus zen, c’est exactement ce que tu vas faire avec la méthode R.A.S. … si tu l’appliques sans trêve et sans relâche au quotidien.

 

Je suis persuadée que ce n’est pas un choix anodin. Car ce n’est pas le plus facile. Cela demande des efforts, de la persévérance, de la créativité.

 

Mais tu es là. Tu y crois assez pour te dire que tu peux changer ta vie, et sans transpirer. Il y a beaucoup de mérites à faire cela.

 

Je te garantis que pour apprendre chacune de ces 4 étapes, tu vas devoir être obstiné par ce but. C’est vraiment du travail. Désolé, mais ce n’est pas demain que tu te réveilleras et tu te diras : « Quelle vie zen je me suis créé, et tout ça… les pieds dans la piscine ».

 

Bien sûr, ce n’est pas agréable de devoir mettre cette révolution en place. Et toutes ces nouvelles habitudes à apprendre.

 

Mais ce n’est pas grave.

 

Parce que lorsque tu verras enfin que ta vie s’améliore, tu te sentiras heureux. Quand tu commenceras à être plus zen, aligné avec ta mission de vie, tu ne regretteras plus ces heures passées à agir pour tes rêves et emprunter les raccourcis vers ce sentiment d’accomplissement.

 

Alors n’abandonne pas. Fais simplement les choses différemment. Je t’assure que tu as le pouvoir de vraiment arrêter d’être stressé, et de « zen-ifier » ta vie et celle de ton entourage.

 

Fais-le, et tu ne seras plus stressé.

 

Fais-le, et ta zénitude ira au-delà de tes espérances.

 

 

Cet article participe à l’événement « 3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien » du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait mon article préféré est : « 10 bonnes habitudes pour passer d’excellentes journées ».

 

​Tu as apprécié cet article ?

Reçois gratuitement en complément le​ guide​ Comment se libérer du temps


Ce livre t’aidera à :
  • Être plus serein et moins stressé
  • Être plus heureux
  • Être davantage​ libre