Voici une question intéressante !

Imaginez :

Vous avez fait des études comme vos parents vous l’ont conseillé.

Disons plutôt comme ils vous l’ont imposé car à cette époque ce n’était pas vraiment la liberté de choix ou financière.

 

Vous vous êtes bien débrouillé, vous avez obtenu un bon diplôme dans un domaine qui vous plait.

Vous avez trouvé votre premier emploi, vous vous êtes pris au jeu.

Ça vous passionnait et vous avez bosser de plus en plus.

Ceci vous a permis de grimper les échelons, d’avoir une situation financière confortable, une situation personnelle et professionnelle stable.

 

Mais…

Il y a quand même quelques trucs qui vous sont insupportables.

  • Ça peut-être votre chef qui veut absolument que vous bossiez sur tel ou tel projet.
  • Ça peut -être quelqu’un dans votre équipe qui n’arrête pas de se plaindre de vos manières de la manager.
  • Ça peut-être votre voisin qui a décidé de mettre en route la machine à laver à 23 heures.
  • Ou alors ça peut -être ce linge sale qui s’entasse et que vous n’avez pas envie de mettre dans la machine (d’ailleurs, c’est peut-être pour ça que votre voisin vous agasse 😉).
  • Ou alors tout simplement votre partenaire ou vos enfants qui ont encore fait tomber du dentifrice dans le lavabo et ne l’ont pas nettoyé.
  • Ou alors tout simplement cette déclaration d’impôts ou votre assureur qui vous demande encore des papiers

Bref, ce n’est pas grand-chose car quand même vous n’êtes pas à plaindre.

Oui, mais…, quand même, tous ses trucs qui ne vont pas comme vous l’entendez, c’est chiant et ça vous prend la tête.

En plus, là, vous vous dites super les conseils de Napoléon Hill et d’autres : « S’entourer de 5 personnes inspirantes le plus souvent possible ; puis réfléchir et devenir riche ».

Dur, dur, non ?

Comment on fait quand pendant déjà 1/3 de notre vie, on côtoie des collègues au travail qui vous insupportent. Et que 1/3 de nos journées on dort…

 

Pourquoi la vie n’est telle pas un long fleuve tranquille ?

Vous ne demandez rien d’autre que ça. Ce n’est pas grand-chose pourtant. Vous demandez juste qu’on vous laisse en paix, faire vos petites affaires comme vous l’entendez et surtout ne pas avoir tous ces gens et situations qui pourrissent votre tranquillité.

Alors, pourquoi tout le monde semble comploter contre vous ; pour vous pourrir la vie et pour vous faire vivre un enfer ?

 

Je vais être directe ici.

En fait…. Roulement de tambours : vous avez la solution en vous.

En fait… c’est assez simple : c’est vous le problème.

Oui, c’est bien ça : c’est vous le PROBLÈME. C’est vous qui êtes RESPONSABLE de vos choix : de ce que vous pensez et de ce que vous faites.

Et… si vous le souhaitez vraiment vous avez le pouvoir de dire « STOOOOP ! ».

Vous avez le pouvoir de prendre une grande respiration. De souffler un bon coup et de commencez à (re-)prendre les reines de votre vie.

 

Car, au final, personne d’autre ne le fera pour vous :

  1. parce que ça n’intéresse personne d’autre que vous-même
  2. parce que vous seul savez ce que vous voulez vraiment.

Alors, là vous allez me dire :

« Claire, arrête ton délire.

Tout ça c’est bien beau.

Mais tu oublies qu’on n’est pas dans le monde des bisounours !

La vie N’EST PAS un long fleuve tranquille.

Tout le monde a son lot de galères.

Il n’y a pas le choix.

Et de toute manière, j’ai des tas d’autres choses à faire que d’écouter tes conneries. T’es trop perchée.

Moi, il faut que je gère mon équipe. Il faut que je termine ce projet en temps et en heure avec le budget imparti. Il faut que mon salaire tombe tous les mois.

Et donc là, non merci. Je n’ai pas le temps. Tchao Bella ! »

 

Le temps !

Oui, le temps… c’est bien là le sujet de cet article.

Le temps qui s’écoule vous ne le récupérerez jamais.

Alors ne le gaspillez pas à faire des choses qui ne vous rendent ni heureux, ni libre.

Le temps, c’est aussi la qualité de vie : le fait de passer du bon temps à chaque instant, c’est vous seul qui le ressentez.

 

Bref, le temps c’est votre ressource la plus précieuse.

Le temps c’est vous qui décidez à quoi vous le passez et comment vous l’apprécier

 

 

En 2016, j’ai eu l’opportunité de faire une immersion de développement personnel.

Une immersion d’une semaine, en été, au calme dans la campagne près de Besançon.

Michel, mon « gourou » comme j’aime l’appeler, venait de nous faire vivre une semaine mémorable (nous : moi et 4 autres participants).

A la fin de l’immersion, il y a un dernier moment de calme.

C’était ma 4ème immersion avec Michel.

Et j’avais déjà été intriguée plusieurs fois par ces 2 étagères remplies de livres à l’entrée du chalet où d’un côté il y avait la salle de formation et de l’autre un espace détente avec un sauna et un bain chaud.

Il y avait là, sur ces étagères pas mal de livres très inspirants sur le développement personnel que j’avais feuilletés lors de mes allers et venus dans cet espace.

Michel m’a rejoint et m’a explicité que ces livres c’étaient les livres de développement personnel qu’il préférait et que c’était un stock et que, si je voulais, je pouvais lui en acheter.

Je lui ai demandé des conseils pour en choisir.

Aligné avec la thématique de l’immersion à laquelle je venais de participer il m’a proposé entre autres « Priorité aux priorités » de Stephen Covey.

 Je me suis dit pourquoi pas : je vais tenter.

C’est un bouquin sur le time management.

Plutôt «well spotted » pour une workalholic débordée à qui la DHR répète de mieux s’organiser et se former sur le sujet.

 

Je ne savais pas trop ce que j’allais découvrir dans ce livre.

Peut-être une super astuce, un super hack pour arrêter de courir tout le temps.

Peut-être un argumentaire sur « oui, vous devez utiliser une To-do List » ou au contraire « Non, il ne faut absolument pas que vous mettiez toutes vos taches dans une To-do List ».

 

En fait ce que j’ai découvert dans ce livre a été un déclic.

Ce que j’ai découvert, c’est que notre emploi du temps c’est comme un bocal.

Ça a un certain volume, ou plutôt un certain nombre d’heures. 24 par jour pour être précise 😉

Et ce bocal on peut décider de le remplir d’eau. Mais ce bocal on peut aussi le remplir de sable, de graviers ou y mettre des cailloux.

Et la métaphore c’est que l’eau, le sable, les graviers et les cailloux sont comme les différentes types d’activités que vous mettez dans votre agenda.

Si vous remplissez le bocal d’abord avec de l’eau, il n’y a pas de place pour le sable, les graviers ou les cailloux sans que ça déborde. Vous me suivez ?

En revanche si vous mettez des cailloux, alors il vous restera de la place pour mettre un peu de graviers, puis un peu de sable et même encore un peu d’eau.

Et, la métaphore est la suivante : les cailloux se sont tous ces activités, tous ses projets, tous ses choses qui vous tiennent vraiment à cœur mais que vous ne mettez jamais dans votre agenda car il est déjà rempli par d’autres choses : des obligations envers autrui (le sable) ou des passe-temps inutiles (comme regarder la TV : l’eau).

Tout le livre est basé sur cette métaphore, sur ce principe que votre priorité c’est de mettre le plus de cailloux possible dans votre bocal. C’est de mettre tout ce qui vous tient à cœur en 1er dans votre agenda.

 

Si vous avez déjà lu mes articles de blog, vous le savez certainement : j’ai vraiment accroché avec cette métaphore et ça a changé ma vie.

 

Depuis 2016, j’ai bien changé.

J’ai vécu bien des choses plus positives les unes que les autres.

En fait, disons que cette transformation a commencé en 2013 :

  • J’ai créé en 6 ans des revenus passifs qui égalent désormais mon salaire de 2012
  • J’ai quitté mon boulot bien payé de cadre
  • J’ai déménagé à Nice pour suivre mon partenaire qui y a trouvé une super opportunité professionnelle
  • J’ai créé et j’affine mon projet entrepreneurial

Et tout cela, c’est aller crescendo et ça renforce chaque jour mon leitmotiv :

« Comment utiliser mon temps efficacement pour devenir à chaque instant plus libre ».

La perfection n’existe pas (mais c’est une belle quête). Alors, je ne peux pas dire que je suis désormais 100% libre mais ce qui est sûr c’est que je dispose de tout mon temps pour l’utiliser comme je l’entends et que je ne laisse à plus personne le pouvoir de me le gâcher.

Je suis (une belle étiquette qu’il me reste) cartésienne, j’ai 15 ans d’expérience en R&D.

Et pour vivre ce leitmotiv, j’ai vraiment fait de la question « Comment utiliser mon temps pour me sentir libre ? » un projet de recherche.

J’ai mené ce projet de façon très scientifique et avec beaucoup de ténacité

(et quand je dis « tenace » : c’est vraiment tenace. Mon directeur de thèse qui n’est pas quelqu’un de facilement impressionnable, est fasciné par mon « amazing drive »).

Bref, j’ai beaucoup lu, je me suis formée, j’ai testé, j’ai combiné, j’ai optimisé, j’ai conclu, j’ai émis de nouvelles hypothèses, j’ai alors à nouveau lu etc…

La boucle est bouclée.

Et l’histoire continue !

 

La majeure partie de ma transformation s’est réalisée entre 2014 et 2018.

Et je continue encore aujourd’hui chaque jour à faire avancer mon projet de recherche !

D’ailleurs, en ce moment, je potasse pour un article sur les meilleurs livres de productivité et d’efficacité personnelle.

Ça me fait tester et retester des techniques comme Getting things done, Eat that frog (que j’adore en tant que française… on est les seul non, à manger des grenouilles ?!) et par exemple le Bestself journal.

Aujourd’hui, je souhaite vous faire profiter de mon expertise pour que vous aussi vous amorciez cette transformation. Pour que vous aussi vous deveniez le maitre de votre temps ; libre de l’utiliser pour ce que vous fait vraiment vibrer.

Et pour cela je vais partager avec vous les meilleurs outils que j’ai dégotté durement des dernières années pour que vous soyez équipé et que vous y arriviez efficacement.

Je ne vous garantis pas que la transformation qui m’a pris 4 ans va vous arrivez en 3 mois.

Je vous garantie seulement que j’ai étudié ce domaine minutieusement.

Que les techniques que j’ai adaptées et créées pour moi ont transformé ma vie et que si vous le décidez je vous sers les meilleures d’entre elles sur un plateau doré.

Vous les transmettre de la manière la plus efficace possible.

Car le temps, c’est de l’argent, c’est notre ressource la plus précieuse.

 

Je vous propose donc un accompagnement de 3 mois personnalisé, où nous allons passer du temps ensemble pour que je vous transmette ces méthodes, pour que je vous épaule afin que vous les mettiez-vous aussi en place et que vous aussi vous ayez du temps, de plus en plus de temps, pour être libre et heureux.

Si vous êtes partant, envoyez-moi un email à contact@claireescala.com.

Alors, nous programmerons un RDV téléphonique pour que vous m’expliquiez votre situation.

Pour que je vous décrive ma méthode et que nous discutions s’il y a un match.

 

Cet accompagnement est un nouveau service que je lance. C’est donc une sorte de béta test.

Je souhaite vous accompagner ainsi que 49 autres personnes dans votre projet de transformation.

Cela me permettra d’améliorer le service au fur et à mesure de vos retours et ainsi de l’optimiser.

Il y a quoi dans ce test pour vous ?

Si vous êtes partant pour être les cobayes de ce béta test, je vous propose une réduction exceptionnelle de -60%.

Bref, un prix ridicuole pour toute l’expertise que je vais vous apporter.

 

Alors n’hésitez pas !

Si vous avez parfois l’impression de gaspiller votre temps, envoyer moi un email et commençons votre aventure vers une vie où vous décidez de comment vous utilisez et appréciez votre temps pour le meilleur et pour le pire.

 

A bientôt

Claire

« Life is too short to be wasted ! »