Voici un nouvel extrait de « l’effet cumulé » de Darren Hardy et ça parlait de la formule pour atteindre ces objectifs.

Cette formule, c’est :

Choix (décision) + Comportements (actions) + habitudes (actions répétées) + Accumulation (temps) = OBJECTIFS

 

Alors, aujourd’hui on va se focaliser sur les habitudes, vos actions que vous répétez plus ou moins inconsciemment chaque jour.

La première chose à prendre en compte, c’est le fait qu’on n’est pas né avec des habitudes mais qu’on les a apprises. Et comme toute chose que l’on apprend on peut le désapprendre.

Partant de cette constatation, il y a 2 choses importantes pour atteindre nos objectifs :

  1. Se débarrasser des mauvaises habitudes qui nous dévient de notre cheminement vers nos objectifs
  2. Acquérir de nouvelles bonnes habitudes qui nous rapprochent de nos objectifs.

Dans cet article, on va principalement parler du 1er point : se débarrasser des mauvaises habitudes.

Vos mauvaises habitudes peuvent être diverses et variées. Cela peut-être des mauvaises habitudes par rapport à votre style de vie, hygiène et santé ; comme par exemple boire du soda chaque jour, ne pas faire d’activités physiques au quotidien, manger trop gras.

Cela peut également être des mauvaises habitudes par rapport à vos finances personnelles comme chaque jour acheter un sandwich pour le lunch ou prendre un café à 4€.

Cela peut également être par rapport à votre organisation personnelle et votre productivité : laisser trainer des choses chez vous ou sur votre bureau, passer des heures sur les réseaux sociaux ou suivre les chaines d’information en continue…

Comprendre les stimuli

Le 1er conseil que Darren Hardy donne pour se débarrasser de ces mauvaises habitudes, c’est de comprendre les stimuli qui nous font les mettre en place : qui, quoi, où, quand.

Est-ce qu’il y a des personnes qui stimulent vos mauvaises habitudes ? Par exemple, est-ce que vous pouvez plus d’alcool avec tels ou tels personnes ?

Est-ce qu’il y a un moment dans la journée quand vous sentez attiré par faire quelque chose. C’est un peu comme l’habitude de boire un café après le déjeuner.

Cela peut-être aussi quand vous ressentez une émotion particulière comme la colère, l’ennui, la nervosité. On pourrait ici parler de rogner ces ongles ou de se ruer sur des sucreries.

Cela peut également être au moment où vous faites quelque chose ou que vous arrivez quelque part : lorsque vous montez dans la voiture, lorsque vous arrivez au boulot, lorsque vous rentrez du travail…

Prenez une feuille et un stylo et écrivez vos 3 plus mauvaises habitudes et décortiquez les stimuli qui les déclenchent.

Nettoyer son espace physique

Le 2ème conseil de Darren Hardy, c’est de nettoyer son espace physique de certains de ces stimuli. Vous savez c’est décidé de ne pas acheter de bonbons au supermarché pour ne pas en avoir dans son placard. C’est également désactivé les notifications sur son ordi ou son téléphone pour ne pas qu’elles nous interrompent et distraient. Etc etc…

Remplacer

Ensuite, le 3ème conseil c’est d’échanger ces mauvaises habitudes pour quelque chose d’autre. Ici, on peut trouver des exemples simples à nouveau au niveau de l’alimentation : manger des morceaux de légumes à l’apéro au lieu de cacahuètes ou de chips ; prendre un dessert moins calorique : une part de tarte au lieu d’un banana split ; boire de l’eau pétillant au lieu de Coca Cola ….

Y aller progressivement

Le 4ème conseil, c’est de changer ces habitudes progressivement par exemple en passant du café au thé

Ou au contraire : « all in »

Enfin, le 5ème conseil, c’est que parfois ça marche de tout changer d’un coup. C’est par exemple le cas d’une cure pour faire un régime. Attention cependant, cette stratégie ne marche pas à tous les coups sur le long terme.

En résumé de 2 cela, je souhaite reprendre 2 illustrations que Darren Hardy donne dans son livre.

La première illustration, c’est à propos d’un gamin et son maître d’école. Ils sont tous les deux en train de faire une balade et le maître d’école s’arrête et demande au gamin d’arracher une troche d’herbes. Le gamin s’exécute sans difficulté. Puis, le maître d’école demande au gamin d’arracher une pousse d’arbres de 10-20 semaines de hauteur. A nouveau pas de problème. Ensuite, le maître d’école demande au gamin d’arracher un arbuste, type un gros pied de romarin. Alors là cela devient un peu plus difficile et le gamin doit s’aider d’un caillou pour sortir le pied, il doit tirer plus fort. Vous voyez la situation mais au final il y parvient. Ensuite, le maître demande au gamin d’arracher un arbuste. ET là le gamin répond qu’il n’y arrivera pas. Alors, le maître lui explique que pour les mauvaises habitudes, c’est similaire. Des « petites » mauvaises habitudes ne sont pas encore bien enracinées et sont facile à démonter. Alors que des mauvaises habitudes qui sont dans votre quotidien depuis des années sont hyper bien enracinées et très très difficile à enlever.

La deuxième illustration, c’est à propos d’un avion. Imaginez si vous prenez l’avion de Paris pour aller à Marseille et si le GPS faisait une erreur de 1%. Alors vous vous retrouviez à Montpellier ou à Nice. Deux très jolis villes certes mais pas du tout à votre destination souhaitée. Si dans votre vie vous avez des petites habitudes qui vous dévie de votre destination, de vos objectifs, même qu’un tout petit peu ; avec le temps les conséquences sont significatives.

Alors, en conclusion, je souhaite vous dire de prendre le temps de choisir et concrétiser votre destinations (votre vision, vos rêves, vos désirs, vos objectifs) et ensuite de vous assurez qu’il n’y a pas certaines de vos habitudes qui vous dévie de cette destination.

Et bien sûr, tout cela ne se fait pas du jour au lendemain et ça demande du temps, de la motivation et de l’énergie. Alors si vous vous sentez coincé, si vous vous sentez sous l’eau et que vous ne voyez pas comment trouver le temps de réfléchir à tout cela, rejoignez le défi « Désencombrer son emploi du temps » pour à la fois être moins stressé, trouver du temps pour vous poser et investir dans votre projet de vie idéale.

Pour rejoindre le défi, cliquez ici ou sur le bouton vers ci-dessous

 

PS : Ah oui, j’oubliais. Il y a un passage dans cet extrait du livre « L’effet cumulé » que j’adore sur la loi de l’attraction. C’est une interprétation de la loi de l’attraction que j’ai et ça m’a fait plaisir de la lire écrite par Darren Hardy. Ce que Darren dit c’est que la loi de l’attraction ce n’est pas quelque chose de mystique auquel on croit ou pas. C’est plutôt le fait d’être conscient de quelque chose et de le percevoir dans notre environnement. En effet, il y a tellement de stimuli (visuel, auditif, sensoriel…) autour de nous que nous n’en captons que 0,1%. Alors, on peut se concentrer sur les 0,1% qui renforce nos croyances limitantes. C’est relax, ça nous permet de râler, de nous plaindre, de dire que c’est la faute des autres… Mais, est-ce que ce n’est pas plus satisfaisant de se rendre compte des 0,1% qui font dans la direction que l’on veut, vers nos objectifs et nos rêves ? Allez, je vous laisse avec cette question philosophique jusqu’à mon prochain texte ! Et surtout désencombrer vous de l’inutile. Le défi « Désencombrer son emploi du temps » pour apportera les clefs pour cela.