Si vous souhaitez trouver le Momentum vers votre succès et être inarrêtable, cet article, inspiré du livre « L’effet cumulé » de Darren Hardy, va vous plaire.

En particulier, on va parler de « Big Mo ».

PS : J’ai lu « L’effet cumulé » en Anglais et je n’arrive pas à trouver une traduction à « Big Mo », donc on est parti avec ce nom !

Big Mo est un ami de Darren Hardy, et aussi de Steve Jobs, Bill Gates, Michael Jordan, Lance Amstrong…

Big Mo, c’est une des forces les plus puissantes et les plus énigmatiques du succès.

Vous ne pouvez pas voir ou sentir Big Mo mais vous savez quand il est avec vous.

Si vous avez fait du surf, c’est le moment où vous sentez que vous avez chopé la vague et « Hop, c’est parti ! ».

Big Mo est capable de vous catapulter dans la stratosphère du succès et qu’ainsi personne ne puisse vous rattraper.

Mais qui est Big Mo ?

Vous rappelez-vous vos cours de physique sur la loi de l’inertie de Newton ?

En gros, cette loi dit : un objet immobile est très difficile à mettre en mouvement. Par exemple, si vous mettez une cale devant le pneu d’une voiture, ça peut la bloquer.

Et inversement, un objet en mouvement est très difficile à arrêter. Par exemple, il est facile pour une voiture en mouvement de passer un dos d’âne (de la taille de la cale cité juste ci-dessus).

Un objet en mouvement a un Momentum (d’où le Big Mo).

Dans votre vie, on retrouve également ce Momentum. Au début il est difficile de changer les choses, en particulier les mauvaises habitudes ancrées depuis des années.

Mais si vous persistez avec consistance alors, Big Mo vous entraine dans une spirale vertueuse.

Comment s’assurer que Big Mo vient à votre rencontre :

  1. Faire de nouveaux choix basés sur vos objectifs et vos valeurs
  2. Mettre ces choix en action par de nouveaux comportements positifs
  3. Répéter ces actions positives suffisamment longtemps pour que cela devienne des habitudes
  4. Construire des routines et des rythmes dans votre quotidien
  5. Rester consistant et persévérer suffisamment longtemps

Et, là, BANG !!! Big Mo frappe à votre porte et vous devenez inarrêtable !

Cependant, parfois, même avec les meilleures intentions du monde, on n’arrive pas à être consistant et à persévérer.

Et cela est principalement dû au fait que l’on n’ait pas un système d’exécution. En effet, vos nouvelles habitudes doivent s’ancrer dans des routines quotidiennes, hebdomadaires, mensuelles et annuelles pour perdurer.

Une routine, c’est une action tellement habituelle que vous la réalisez sans en être vraiment conscient, comme par exemple se laver les dents.

La mise en place d’un système d’exécution est une notion que l’on retrouve ici, dans « l’effet cumulé » de Darren Hardy, mais également dans la notion de checklist de la « méthode GTD » de David Allen et dans « Checklist Manifesto » ainsi que dans le système de planification trimestrielle de « The 12-week Year ».

Bref, tous les grands gourous de la gestion du temps et de l’organisation personnel en parlent dans leurs best-sellers sur la productivité et l’efficacité personnelle.

Le premier concept important

C’est de ne pas voir trop gros au début. Ça ne sert à rien que vous vous disiez : « Bon allez, à partir de demain je vais 2 heures au fitness tous les soirs » si vous ne faites jamais d’activité physique.

Si vous connaissez « Priorité aux priorités » de Stephen Covey, c’est ce qu’il nomme faire attention à son CCCI (Compte courant de cohérence intérieure). En quelques mots, cela veut dire que si vous vous promettez des choses que vous n’arrivez à mettre en place, vous allez vous sentir mal car vous n’êtes pas cohérent avec vous-même. Cependant, si vous vous promettez de faire chose, mais presque insignifiante, et que vous réussissez, vous vous sentirez de plus en plus cohérent avec vous-même et vous serez booster.

Le 2ème concept important

C’est la partie « formalisation » qui va vous permettre de respecter vos engagements par rapport aux nouvelles habitudes que vous voulez mettre en place, sans trop avoir à y réfléchir.

Ici, on est vraiment dans les concepts qui sont développés plus en détails par David Allen dans la « Méthode GTD » et le « Checklist manifesto ».  L’idée, c’est l’automatisme. Vous n’avez pas besoin de réfléchir pour savoir ce que vous avez à faire. Vous avez un système, i.e. une checklist, en place qui vous dicte votre procédure.

Dans mon cas personnel, j’ai, entre autres, deux checklists quotidiennes :

– une checklist pour débuter et clôturer la journée

– une checklist pour mon rôle « Affûter sa scie » (cf « Priorité aux priorités » de Stephen Covey).

 

Donc en gros, voilà comment se passe au moins 80% de mes journées (en ce moment, car c’est des procédures que je fais évaluer régulièrement, par exemple, en les repensant complétement la 13ème semaine de chaque trimestre).

Alors, pour revenir à nos moutons. Voici ma routine actuelle basée sur ces 2 checklists :

– 7h30 : réveil

– Bon, ok, là je ne suis pas très bonne pour l’instant (je vous expliquerai certainement pourquoi à un autre moment) mais c’est « snooze » jusqu’à 8h00.

– 8h00 : je me prépare ma « pinte de café turc » (c’est vrai, alors on ne rigole pas, ok. Merci 😉). Je m’installe dans le fauteuil, je prends mon modèle de planification journalière, j’écris les 3-10 éléments que j’ai fait la veille et je regarde ce que j’ai prévu de faire aujourd’hui (cf juste après ma procédure de clôture de la journée). Je mets les 1-5 actions du jour dans mon agenda en me laissant beaucoup, beaucoup, de place pour l’imprévu (je laisse souvent un créneau d’au moins une heure entre les tâches). Et voilà il est 8h15-8h30 grand max.

– 8h15 : je commence à lire un livre de développement personnel ou de business

– 8h35 : 5 minutes de pause pour dire au retour à mon partenaire qui part au boulot et discuter rapidement du planning de la soirée

– 8h45 : je reprends mon livre jusqu’à 9h30

– 9h30 : je résume ce que j’ai lu dans un article de blog, un émail et un post sur les réseaux sociaux.

…..

La journée continue

Aux alentours de 12h00-14h00, je suis souvent un peu bas en énergie et j’en profite pour faire 30 minutes d’activité physique, histoire de me réénergiser et/ou 30 minutes de méditation.

Au cours de la journée, je suis ma checklist « Affûter sa scie » qui contient des actions du type : manger 5 fruits et légumes, ne vérifier mes emails qu’une fois par jour, être à jour sur le suivi de mes finances personnelles, contacter quelqu’un de mon réseau et bien sûr comme mentionnés au-dessus : activité physique, méditation…

….

Cela nous amène à la fin de la journée où je prends 10-20 minutes pour écriture dans mon journal de bord ce que j’ai fait dans la journée (cf ci-dessous aussi pour le suivi des checklists) et si c’est aligné avec mes plans, ce qui a bien marché, ce qui a moins bien marché et ce que je pourrais améliorer, et finalement ce que j’ai à faire le lendemain.

– Vers 20h00 : dîner

– Vers 22h00 : dodo bien mérité !

Donc, voilà une idée de processus d’exécution dont vous pouvez vous inspirez et qui vous permettra d’automatiser vos routines et de trouver un Momentum.

Cela nous amène au 3ème concept super important : faire un suivi.

Si on reprend l’idée générale d’une gestion efficace du temps et d’une organisation personnelle à toute épreuve. On part d’un objectif, on en décline une stratégie avec les actions et routines qui seront nécessaires pour atteindre l’objectif, on exécute et… surtout on fait un suivi, histoire de ne pas dévier de notre objectif.

Ce qui marche bien pour cela, c’est que votre/vos checklist(s) soit formatée(s) sous forme un tableau :

– les différentes routines sur les lignes

– la date en colonne

Ainsi, pour votre/vos checklist(s) quotidienne(s), au fur et à mesure de la journée, vous cochez ce que vous avez fait. Puis ensuite, lors de la procédure de clôture de la journée, vous comptez les points que vous avez marqué.

Le but est d’atteindre au moins 80% de complétion. Parfois, lors d’une journée où je n’ai pas été très disciplinée, ça me booste juste encore un petit peu pour gratter 1 ou 2 points supplémentaires (par exemple en relisant ma « carte de vision » ou en me posant pour méditer ou en mangeant quelques champignons, une carotte ou une pomme.

Voili, voilà, on arrive à la fin de cet article dédié à la mise en place d’un processus pour être au top, rencontrer Big Mo, être inarrêtable et atteindre le succès que l’on désire.

J’espère que cet article vous a plus. En tout cas, moi j’ai pris un grand plaisir à l’écrire.

Si vous voulez aller plus loin, rejoignez le défi « Désencombrer son emploi du temps ». C’est un défi de 3 semaines qui va vous initier à ma méthode GET (gestion efficace du temps) et qui devrait vous permettre de vous mettre sur les bons rails pour aller rencontrer notre bel ami Big Mo.

Pour cela, c’est tout simple, cliquez ici ou sur le bouton vert ci-dessous

Tchao

Claire